Paroles de chansons - Page 7

Le bateau de pêche

1937, paroles André Hornez, musique Paul Misraki
Répertoire du groupe Babord Amures.

Yves, chant et guitare

Avec :
Alain, guitare hawaïenne
Julien, guitare basse acoustique,
Guy, ukulélé,
Janick, mandoline




 

Discographie :
- Babord Amures, "Le chateau de sable", Aztec/Créon Music

Notes :
Cette chanson a été écrite en 1937 pour le film "Le chanteur de minuit" par André Hornez (qui en fut également scénariste), sur une musique de Paul Misraki. Elle était chanté par Jean Lumière, qui jouait dans le film. Elle a été reprise par Colette Renard, puis enregistrée par Georges Brassens dans le disque "Brassens chante les chansons de sa jeunesse".




 

Le chanteur de minuit



IMPRIMER Editer une version imprimable de cette page





MP3 :







Vidéo



Une vidéo Dailymotion, très swing : Brassens avec Maxime Leforestier, Marcel Dadi...






Paroles :

C'était un petit tout petit voilier
Un petit bateau de pêche
On l'avait bâti d'un bout de papier
Et d'un vieux noyau de pêche
Dans un petit port entre deux roseaux
On l'avait mis à l'amarre
Il appareillait dès qu'il faisait beau
Pour naviguer sur la mare

Mais un jour
le petit bateau fit un rêve
A son tour
il voulut entreprendre un voyage au long cours
Alors il s'en fut magnifiquement
Tout là bas vers les tropiques
La vie qu'il menait lui donnait vraiment
Des idées misanthropiques

En l'apercevant chaque nénuphar
Craignait qu'un malheur n'arrive
Et le ver luisant qui servait de phare
Lui criait rejoins la rive
Mais il répondit d'un air malséant
Je ne crains pas les déboires
Aussi bien le fleuve et les océans
Ce n'est pas la mer à boire

Quel plaisir
de voguer ainsi sur les ondes
Quel plaisir
de pouvoir naviguer au gré de son désir
Le ciel est tout bleu et le vent léger
Tous ces braves gens divaguent
Je me moque bien d'ailleurs du danger
Car je n'ai pas peur des vagues

Il ne savait pas qu'à côté de lui
Un canard faisait trempette
Pour notre bateau qui était si petit
Cela fit une tempête
Et rapidement je vous en réponds
Les événements se gâtent
L'eau s'est engouffrée dans les entreponts
Adieu la jolie frégate

Sauve qui peut
criait le navire en détresse
Sauve qui peut
je ne vais plus jamais revoir le beau ciel bleu
Et tout en pleurant sa vie d'autrefois
Le petit bateau chavire
Ça prouve qu'il faut demeurer chez soi
Quand on n'est qu'un petit navire




 

Paul Misraki - Compositeur




Paroles de chansons - Page 6
Paroles de chansons - Page 8

Version imprimable