Adélaïde


Paroles de la chanson Adélaïde

Yves, chanteur et guitariste de Babord Amures, chants de marins, de 1986 à 2014

Yves

Chant et guitare

Paroles et musique Jacques Debronckart
Répertoire du groupe Babord Amures.

Yves, chant et guitare
Avec :
Alain, chant et guitare hawaïenne
Julien, chant et guitare basse acoustique,
Guy, chant et ukulélé,
Janick, chant et violon

Discographie :
- Babord Amures, "Le vieux cargo"

Notes :
« ADÉLAÏDE » (1965).
Chanté par Jacques Debronckart (1934-1983).
Paroles et musique de l’interprète.
Cette belle chanson sur l'émigration en Australie à également été interprètée par Isabelle Aubret en 1992 dans son album 'Coup de Coeur', et par Les Frères Jacques.


Ecouter "Adélaïde" par Babord Amures



IMPORTANT : écoute 30s. Pour une écoute intégrale des chansons, il faut être inscrit sur Deezer (gratuit)
S'inscrire : DEEZER

Ecouter les versions d'autres musiciens en MP3 :

Voici les interprétations de la chanson "Adélaïde" par son auteur Jacques Debronkart (1965), et par Isabelle Aubret (1992).

Titre Chanté par
 Adélaïde Jacques Debronckart (1965)
 Adélaïde Isabelle Aubret (1992)

Paroles de "Adélaïde" de Jacques Debonkart :

IMPRIMER [43 KB]      

Jacques Debronkart -

"Adélaïde"

Qu'ils soient d'ici où de n'importe quel parage
Moi j'aime bien les gens qui sont de quelque part
Et portent dans leur coeur une ville ou un village
Où ils pourraient trouver leur chemin dans le noir
Voilà pourquoi Jean de Bordeaux, François de Nantes
Voilà pourquoi Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
J'aime tant vous entendre parler de chez vous.

Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d'Adélaïde
On a le coeur qui se vide aussi
Lorsque l'on pense au pays

Chaque premier janvier on dit c'est la dernière
La dernière année que je passe en Australie
Et le premier janvier suivant nous voit refaire
Même serment qui sombre à son tour dans l'oubli
Ça serait pourtant le moment de revoir nos plages
Car les pays se ressemblent de plus en plus
Et dans dix ans nous trouverons dans nos villages
Des distributeurs de hot-dog au coin des rues!

Le whisky parait acide
Dans les bars d'Adélaïde
Lorsque l'on garde au palais
Le souvenir du Beaujolais

Et dans vingt ans sans avoir revu nos falaises
Citoyens d'Australie conscients de leurs devoirs
A nos enfants nous apprendrons la langue française
Mais leur accent ne sera pas celui du terroir
Alors dis-moi de nos vingt ans François de Nantes
De nos vingt ans Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
Nos vingt ans d'aujourd'hui vous en souviendrez-vous?

Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d'Adélaïde
On a le coeur qui se vide aussi
Lorsque l'on pense au pays